Rechercher

Télétravail Ecole Maison… Les couples à double carrière peuvent-ils encore trouver leur équilibre ?



Depuis mi-mars, il a été demandé aux entreprises de recourir massivement au télétravail. Cette demande, d’abord accueillie comme un soulagement par ceux dont les enfants étaient déjà confinés à la maison, est rapidement devenue une source de stress et de mal-être pour de nombreux salariés et leur famille.

1 journée avec parfois plusieurs enfants à scolariser et à occuper, 2 journées de télétravail, les courses, la cuisine, le ménage, le linge… le tout en 24h. Un espace de travail parfois très restreint, une connexion défaillante… Et cette inquiétude croissante : qu’allons-nous devenir ? la crise économique est déjà palpable dans de nombreux secteurs... Nous finissons par regretter notre bon vieux stress d’avant-confinement, au moins… nous le connaissions bien !

Notre confinement est un « magnifique » terreau pour les tensions, les frictions, et conflits. Et pourtant, jusque-là, dans de nombreux couples, la carrière n’avait jamais été un sujet de tension exprimé… Alors, pourquoi, le sujet devient-il soudain conflictuel ?


La pression au travail s’invite à la maison, et donc dans les relations familiales :


Ce phénomène ne date pas d’hier. Depuis l’arrivée des portables et des smartphones, l’entreprise s’est immiscée dans la sphère privée des salariés, même si elle s’en défend Il faut aller plus vite, en faire plus … la pression et le stress sont parfois tels, qu’ils empiètent sur notre vie privée… En temps de confinement, cela s’accélère : la crise économique pointe, les conf-calls se succèdent, il est impératif de maintenir l’activité. La pression augmente, et cela se passe à la maison. Sans compter que les moyens de relâcher cette pression se font rares…

Comment rester disponible d’esprit pour nos proches ? Comment faire pour que les relations familiales ne soient pas engluées dans le stress ambiant ? Il n’est pas question de faire comme si ce stress n’existait pas : une émotion enfouie revient tôt ou tard se manifester à nous. Mais nous pouvons trouver des moyens de le circoncire à des moments choisis… Pour cela, il faut être au clair sur ses besoins, ses limites, et avoir à cœur de les communiquer clairement à son conjoint : Pourquoi ne pas en parler, et se mettre d’accord sur des horaires de travail définis pour chacun ? et pour nous aider à compartimenter, se recréer des « sas » de décompression entre un temps de travail et un temps familial : une méditation, un tour de pâté de maison, un café, une musique ? A chacun de trouver le moyen de libérer son esprit …


La promiscuité génère de nécessaires conflits :


Lorsque l’on est un couple, certaines situations de confrontation génèrent des conflits et d’autres pas… Pourquoi ? Parce que parfois, nous pouvons choisir de ne pas exprimer notre désaccord, de sortir, d’aller travailler, bref de se séparer quelques instants ou quelques jours pour penser à autre chose. Le temps fait son œuvre, et l' on décide d’oublier…Ces situations-là, n’existent plus avec le confinement : est-ce un mal ou un bien ? A chaque couple d’en faire l’expérience… En confinement, tout peut être sujet à conflit, puisque tout incombe au couple : Le rythme de vie, les activités, la nourriture, les courses, le linge, le travail des enfants, le temps d’écran, l’autonomie de chacun. Des sujets qui pouvaient être traités auparavant en alternance, sont à se repartager…et donc à rediscuter ! En cas de désaccord, nous restons confrontés au sujet de notre conflit, ainsi qu’à la colère, la déception ou la tristesse qui l’accompagnent…Quelles sont nos portes de sortie ? la communication, l’explication et la réconciliation…plus facile à dire qu’à faire !

Ne pourrait-on pas trouver une façon d’éviter les conflits ? c’est peut-être la stratégie de certains couples qui choisiront de ne pas exprimer leur désaccord. Cependant, n’oublions pas que le conflit a une vertu : il permet à chaque individu a de montrer qui il est, ce qu’il ressent, et de le communiquer à l’autre. Même si la forme est rarement agréable, le conflit est signe que chacun continue à exister . La difficulté réside dans notre capacité à le surmonter, ce qui est loin d'être évident … A chaud, on se blesse. Pourquoi ne pas revenir sur le conflit à un moment où l’on est seuls ? Revenir sur les faits et expliquer calmement ce que l’on a ressenti, en tentant de ne pas s' accuser ?


La liberté de l’un commence où s’arrête celle de l’autre :


Dans le couple, la gestion de deux carrières exigeantes nécessite de nombreuses délégations (enfants, ménage), afin que chacun puisse être libre de ses mouvements. Chaque couple met son curseur là où il le souhaite, selon ses valeurs et ses moyens. En temps de confinement toutes ces délégations sont devenues impossibles : Il nous faut partager les tâches. Cela génère de nombreuses frustrations : si je m’occupe de mes enfants, je ne fais pas mon travail / si je fais mon travail, je ne m’occupe pas de mes enfants. Les questions se posent alors quotidiennement en couple : qui fait quoi ?

Et plus profondément celles qui peuvent être sous-entendues : Quelle importance mon conjoint accorde-t-il à mon travail ? Sur la base de quels critères ? Qui est sensé s’occuper des enfants, quand ? Et des tâches ménagères ? Y-a-t-il des compromis ou des sacrifices à faire ? Si oui, qui doit les faire ?

Alors que depuis quelques années, ces débats s’étaient éloignés pour certains…voilà que les questions se re-posent ! comment gérer cela à 2 ? peut-on trouver un équilibre ? quels compromis suis-je prêt(e) à faire ? qu’est-ce qui est le plus important pour nous 2 ? Nos entreprises peuvent-elle nous aider ?

Voilà des occasions de nous questionner en couple. Le confinement accélère et amplifie nos conflits et avec eux la nécessité de communiquer sereinement. Cela n’est pas toujours facile. Les entreprises pour leurs salariés, les couples, les familles ont plus que jamais besoin de conseillers conjugaux et familiaux, pour leur permettre de prendre du recul, exprimer leurs souffrances, se poser les bonnes questions et avancer en surmontant pas à pas leurs difficultés. Même en temps de confinement.


Camille SEPULCHRE

conseil conjugal&familial https://camillesepulchrecc.wixsite.com/camillesepulchre/entreprises

76 vues
Contact

Consultations :

8 rue Bouilloux Lafont, 75015 Paris

possibilité de consultation par visioconférence

Prise de Rendez-vous :
07 80 99 77 91

camillesepulchre.ccf@gmail.com